Accueil Monde

Accord UE-Turquie sur les migrants: la Grèce réclame un «plan B»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Un ministre grec Yannis Mouzalas a réclamé mercredi « un plan B » de l’Union européenne au cas où la Turquie dénoncerait l’accord crucial mais controversé qui a permis de réduire le flux de migrants vers l’Europe.

« Nous sommes très préoccupés, nous avons besoin dans tous les cas d’un plan B », a déclaré dans un entretien au quotidien allemand Bild le ministre chargé de l’Immigration du gouvernement d’Alexis Tsipras, alors que la Grèce a été en 2015 la principale porte d’entrée des réfugiés et migrants cherchant l’asile dans l’UE. Athènes craint qu’un échec de l’accord conclu le 18 mars entre les Européens et les Turcs n’entraîne la reprise des arrivées massives de réfugiés, notamment sur les îles proches des côtes turques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs