Accueil Monde

L’Europe mise au défi après l’attaque du Thalys

Une réunion d’urgence rassemblant certains ministres européens est organisée ce samedi, à Paris. L’objectif : harmoniser au mieux les règles de sécurité dans les trains.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Quelques jours après l’attaque du Thalys reliant Amserdam et Paris le 21 août dernier, un journaliste de La Dernière Heure a fait l’expérience de tester les contrôles de sécurité « renforcés » sur les lignes de Thalys entre Bruxelles et Lille, en voyageant muni d’une arme factice à canon long et d’un couteau de cuisine. Résultat : personne ne l’a remarqué, ni les passagers, ni les forces de sécurité.

Une « meilleure collaboration européenne »

Qu’en est-il, donc, du renforcement des mesures de sécurité prôné par les gouvernements belge et français sur les lignes ferroviaires internationales ? « On imagine qu’elles sont restées bloquées en gare… », conclut le quotidien, alors que, du côté des politiques, on pense à la mise en place de contrôles aléatoires et, surtout, à l’harmonisation des contrôles de l’espace Schengen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs