Accueil Monde

Plus de 6.500 peines de travail traitées en Belgique francophone en 2015

Les maisons de justice de la capitale, de Liège et de Charleroi doivent se charger de plus de la moitié des dossiers.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les maisons de justice francophones ont traité 6.590 peines de travail en 2015, rapportent les quotidiens Sudpresse ce jeudi. Il s’agit d’un record, avec pas moins de 1.109 dossiers gérés à Bruxelles.

A lire : La justice belge a-t-elle été négligée?

Une mesure de faveur

Les maisons de justice de la capitale, de Liège et de Charleroi doivent se charger de plus de la moitié des dossiers, tandis que les dix autres se partagent le solde.

De nombreux magistrats estiment que la peine de travail constitue une mesure de faveur. Bien qu’il s’agisse d’une peine autonome, elle est toujours accompagnée d’une peine subsidiaire suffisamment dissuasive.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs