Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Ces entreprises belges qui se cachent derrière les JO de Rio

De nombreuses entreprises participent, directement ou pas, à l’organisation des Jeux olympiques de Rio. Les Belges ont la réputation de bien se placer sur les lignes de départ économiques. Dans des domaines parfois surprenants.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Les défis des Jeux olympiques de Rio ne sont pas que sportifs mais aussi techniques et économiques. Dans cette compétition, les entreprises belges ont déjà mis les pieds sur des podiums. Leur stratégie pour décrocher des marchés lors des grandes compétitions est même imitée par d’autres nations. «  On a été les premiers, avec Jacques Rogge, à créer le concept. Depuis, certains copient mais, avec notre simplicité naturelle, on est souvent mieux acceptés  », souligne Diego Algaba, le directeur du Sport Technology Club d’Agoria. Pour ce club d’entreprises, la compétition pour Rio a débuté il y a plusieurs années. «  On est déjà sur les Jeux asiatiques en Indonésie et la Coupe du monde de foot en Russie en 2018. Et les Jeux olympiques au Japon de 2020, ça se construit maintenant. En moyenne, le processus dure six ans…  »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs