Accueil Sports Autres sports

JO 2016: comment la sécurité étrangle Rio

Plus qu’un jour avant le grand lancement des Jeux olympiques de Rio. Depuis des mois, les autorités brésiliennes tentent d’endiguer la violence dans les favelas et doivent aussi compter avec le risque terroriste de plus en plus fort. Alors des milliers de policiers et militaires sont mobilisés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est un convoi désormais très militarisé qui accompagne la flamme olympique dans l’Etat de Rio. Mardi 2 août, elle a été éteinte à deux reprises dans les localités de Niteroi et Sao Gonzalo, deux villes de la banlieue de Rio. « Éteindre la torche » est devenu un objectif symbolique pour tous ceux qui protestent contre ces Jeux olympiques, les mêmes qui manifesteront, vendredi jour de la cérémonie officielle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs