Accueil Monde

Turquie: la justice turque pas indépendante, selon F. Gülen qui dénonce l’« autoritarisme» d’Erdogan

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le prédicateur exilé aux Etats-Unis Fethullah Gülen, visé par un mandat d’arrêt turc l’accusant d’être le cerveau du coup d’Etat manqué, a dénoncé vendredi l’absence d’indépendance de la justice turque, aux ordres du pouvoir.

Le mandat d’arrêt, émis ce jeudi par un tribunal d’Istanbul, accuse l’ex-imam, qui s’est exilé depuis 1999 en Pennsylvanie (est), «d’avoir ordonné la tentative de coup d’Etat du 15 juillet», qui a fait vaciller le pouvoir pendant quelques heures et tué 272 personnes, selon l’agence progouvernementale Anadolu. Cette démarche ouvre la voie à une demande formelle d’extradition de la bête noire du président Recep Tayyip Erdogan auprès de Washington.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs