Accueil Économie

Apple promet jusqu’à 200.000 dollars aux hackers qui révèlent de graves failles

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Apple va payer les pirates informatiques s’ils lui procurent une information significative sur des problèmes de sécurité dans ses produits, comme le fait notamment Facebook, Google et Microsoft.

L’entreprise américaine promet jusqu’à 200.000 dollars (180.000 euros) pour les failles les plus dangereuses, rapportent différents médias américains vendredi. La marque à la pomme n’ouvrira cependant pas le programme dit « bounty » à tout le monde. Au départ, seuls quelques spécialistes invités pourront prétendre à une récompense. Selon le site de technologie TechCrunch, Apple doublera la somme si les hackers en font don à une bonne cause.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Impôts: le covid s’immisce de nouveau dans la déclaration

Vous avez effectué des heures supplémentaires durant la crise sanitaire ? Vous avez reçu un chèque-consommation de votre entreprise ? Une série de mesures temporaires liées au covid se retrouvent dans votre déclaration 2022.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs