Accueil Monde

Bateau avec 52 migrants morts: maintien en détention des passeurs

Ils sont soupçonnés d’être responsables de la mort des 52 migrants par asphyxie dans une cale d’un bateau.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Un tribunal de Palerme (sud de l’Italie) a ordonné dimanche le maintien en détention de dix hommes — sept Marocains, deux Syriens et un Libyen — soupçonnés d’être responsables de la mort des 52 migrants par asphyxie dans une cale d’un bateau, dont les corps avaient été retrouvés mercredi.

Les dix passeurs présumés sont accusés d’homicide volontaire multiple et d’encouragement à l’immigration clandestine, a-t-on appris de source judiciaire.

Le manque d’air et les gaz d’échappement ont causé la mort des 52 personnes

Le juge Giangaspare Camerini a par ailleurs transmis le dossier d’un des inculpés à un tribunal pour mineurs. Ce dernier, malgré son jeune âge, apparaît comme le commandant de l’embarcation lors de cette traversée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs