Accueil Culture Livres

Lyonel Trouillot, sentinelle des pas perdus

Avec Kannjawou, l’auteur haïtien offre un roman attachant jusque dans les failles qui le traversent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ils sont cinq jeunes adultes, avec l’espoir, pas encore totalement évanoui mais déjà très ébranlé, d’une société plus juste. Leur pays, Haïti, signalé avec précision mais sans insistance, est occupé par des troupes qui, certes, ne sont pas constituées de soldats. Pourtant, que cela y ressemble ! Ils ne doutent de rien, et surtout pas d’eux-mêmes, ils ont de l’argent, ils se retrouvent souvent, entre eux, dans un bar, le Kannjawou. Même celle qui rêve encore à l’amour, «  la petite brune qui travaille pour la mission civile des Nations unies […]. Quel parcours fait d’arrogance et de déprime a-t-elle suivi de la banlieue parisienne à son poste actuel ?  ». Le nom du bar veut dire « une grosse fête », mais les grosses fêtes de ce genre ne sont pas pour les habitants d’un quartier déshérité, proche du cimetière, rue de l’Enterrement.

Un ancrage local susceptible

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs