Accueil Belgique

Lettre suspecte à Saint-Josse: la poudre blanche n’était pas de l’anthrax

Emir Kir maintient cependant sa plainte contre X.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La poudre contenue dans le courrier suspect reçu vendredi à la maison communale de Saint-Josse-ten-Noode n’était pas une substance dangereuse, a indiqué lundi la porte-parole du bourgmestre Emir Kir, Pauline Goeminne, sur base des résultats d’analyses communiqués par la police. La plainte contre X est cependant maintenue et l’enquête se poursuit.

Les employés communaux ont pu récupérer les effets personnels qui avaient été saisis par la police. L’administration tennoodoise a repris son cours normal.

► À lire : Lettre suspecte à Saint-Josse: ce que l’on sait de l’enquête

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, lundi 8 août 2016, 13:59

    de la poudre de perlinpinpin, pour mettre dans son kir.

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs