Accueil Belgique

Pourquoi des illégaux échappent à l’expulsion

L’auteur de l’agression à la machette à Charleroi avait été sommé de quitter le territoire à deux reprises. L’Office des étrangers explique les procédures.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Khaled Babbouri, l’homme qui a agressé deux policières à la machette à Charleroi ce samedi, était connu des services de police et était en situation irrégulière. Il avait été sommé à deux reprises de quitter le territoire belge, ce qu’il n’a pas fait.

Pourquoi n’a-t-il pas été expulsé ? C’est l’Office des étrangers qui est compétent en matière d’expulsion. Il est chargé d’identifier la nationalité de certaines personnes et de faire appliquer les décisions d’expulsion. L’Office est confronté à de nombreuses difficultés : «  Beaucoup de ressortissants étrangers mentent sur leur nationalité » , a expliqué Dominique Ernould, porte-parole de l’Office des étrangers. « On ne peut rapatrier une personne d’origine étrangère vers son pays que lorsqu’on aura la certitude qu’il sera repris par les autorités nationales », a-t-elle ajouté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs