Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2016: la judoka Kelmendi, première médaillée de l’histoire du Kosovo, sous le coup d’une suspension provisoire

La judoka Majlinda Kelmendi, première médaillée olympique de l’histoire du Kosovo après son sacre à Rio en -52 kg, est sous le coup d’une suspension provisoire en France pour un refus de contrôle antidopage en juin, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Kelmendi s’est soustraite le 16 juin à un contrôle antidopage de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), alors qu’elle était en stage à Saint-Cyprien (sud-ouest) avec d’autres athlètes étrangères ainsi que des judokas françaises.

Ce contrôle urinaire était diligenté par l’AFLD, et a concerné l’ensemble des nationalités.

C’est l’entraîneur de la Kosovare, et non la judoka elle-même, qui lui a conseillé de se soustraire à ce contrôle, après avoir lui-même pris conseil auprès de la Fédération internationale de judo. L’entraîneur de la judoka ne savait pas s’il était légal pour un athlète étranger d’être contrôlé par l’agence française.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs