Accueil La Une Culture

«Descends dans ton ventre, Pirate!», subtil solo d’Agathe Détrieux

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Un texte de Veronika Mabardi, cela se savoure, s’écoute : il tangue dans les échos poétiques d’un mot à l’autre, il ricoche d’un sens à l’autre, des mots simples, qui s’ancrent dans le concret mais qui laissent derrière eux une trace lumineuse des choses de la vie, des mots d’entre les vivants, les morts et les rêves. Ainsi s’écoute et se joue Adèle, créé par Agathe Détrieux, juste, troublante dans une mise en scène de Patricia Houyoux. A lire aussi aux éditions Lansman, tout comme Loin de Linden, que le Festival propose encore les 14 et 15 août.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs