Accueil Belgique Politique

En délicatesse, Theo Francken se défend après Charleroi

Le dossier est délicat pour la N-VA, mais Theo Francken riposte, démontrant qu’il n’a pas les coudées franches pour les expulsions.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

V ous n’avez pas à me dire que des dizaines de milliers d’étrangers se promènent encore en situation irrégulière en Belgique. Je le sais bien. Des dizaines de milliers… Et c’est très frustrant pour moi. Et bien sûr, pour la population. » Les premières réactions de Theo Francken, secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration sur VTM trahissaient une forme d’irritation, une gêne aussi.

Il faut dire que depuis le début de la législature, le secrétaire d’Etat s’est fait le chantre des expulsions d’illégaux, et des criminels en particulier. Ses infographies et tableaux sur Twitter, vantant ses résultats par le menu, sont devenus une marque de fabrique. Et depuis les événements, fait rare, le secrétaire général n’a pas publié un seul message sur la question…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vigneron Gérard, mardi 9 août 2016, 8:32

    On n' efface pas 30 ans de" laisser faire" en quelques mois. En démocratie il y a des droits et des devoirs et quand une personne ne veut que faire valoir uniquement ses droits il est parfois bien difficile et long par exemple ds ce cas d' expulser, sauf dans les discours populistes. Du pain béni malheureusement pour les partis extrêmes qui continueront à progresser tant la situation est celle que ns connaissons actuellement.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs