Accueil Sports Football Diables rouges

Laurent Ciman: «Aurait-on gagné contre le pays de Galles avec moi? Nul ne le sait»

Avec beaucoup de recul et d’honnêteté, le défenseur de Montréal revient sur l’Euro, sa titularisation face à l’Italie, son absence face au Pays de Galles, l’élimination belge, le cas Wilmots et la nomination de Roberto Martinez.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Depuis deux mois, Laurent Ciman n’a pas beaucoup vu sa maison canadienne. Appelé en dernière minute dans la liste des 23, il a enchaîné l’Euro et de nombreux déplacements aux Etats-Unis dans le cadre de la MLS. Blessé depuis deux semaines, il reprend tout doucement. « Je suis mal retombé sur ma cheville dans un duel sur le synthétique de Portland », explique-t-il. « Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une question de fatigue car je me sens bien mais un synthétique, ça ne pardonne pas ! ». Il n’a donc pas encore vraiment eu le temps de digérer cet été particulier lors duquel il est passé par toutes les émotions (déception, espoir, joie et frustration). Retour sur un Euro bizarre.

Comment avez-vous géré toutes ces émotions ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Claudy Gilles, mardi 9 août 2016, 11:40

    On appelle cela une mentalité exemplaire...

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs