Accueil La Une Monde

Des avocats pakistanais en grève après l’attentat suicide

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

De nombreux avocats à travers le Pakistan ont décidé de ne pas participer aux audiences mardi pour protester contre l’attentat suicide qui a tué la veille 70 personnes dont nombre de leurs confrères dans le sud-ouest du pays. L’attentat a frappé l’hôpital civil de Quetta (sud-ouest) au moment où environ 200 personnes, en grande partie avocats et journalistes, étaient venues se recueillir sur la dépouille du bâtonnier de la province, assassiné quelques heures plus tôt.

« Les avocats de tout le pays vont boycotter les procédures judiciaires mardi en signe de protestation après le meurtre d’avocats à Quetta hier », a indiqué dans un communiqué le Conseil du Barreau du Pakistan. Les écoles du Baloutchistan, province instable dont Quetta est la capitale, vont rester fermées mardi en signe de deuil, a indiqué le porte-parole de l’exécutif provincial, Anwar-ul-Haq Kakar.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs