Accueil Société

«Le Soir» traverse l’Europe en train: en route pour le mariage triste (carte interactive)

Dans le train entre Bratislava et Kosice, une mère et sa fille tirent une tête d’enterrement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Dans le train qui chemine entre les montagnes vertes des Carpates slovaques, mère et fille sont côte à côte. Cheveux teints en roux, boucles d’oreille et veste en jeans, on dirait la même personne à deux âges. Sauf que c’est la plus jeune qui semble porter le poids des années.

Rien à voir avec son apparence. Avec son physique menu, Kristina pourrait aisément prétendre avoir 18, 20 ans. Elle en a 27. Travaille comme comptable pour une société internationale à Bratislava. Demain, une amie à elle se marie dans une station chic des Hautes Tatras. Ce sera tapageur, nouveau riche. Une copie de film américain, loin des cérémonies traditionnelles où on casse de la vaisselle en costume. Elle a pris une robe simple, comme par provocation.

Zéro enthousiasme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs