Accueil La Une Monde

Une université américaine fermée à Kaboul après l’enlèvement de deux professeurs étrangers

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’Université américaine d’Afghanistan, située dans la capitale Kaboul, a provisoirement été fermée après l’enlèvement de deux professeurs invités étrangers, a indiqué l’établissement mardi sur sa page Facebook. Dimanche soir, un professeur australien et un autre américain ont été traînés en dehors de leurs véhicules par des inconnus à proximité de l’université.

Le président de l’établissement universitaire a précisé que des mesures de sécurité sont à l’étude afin de protéger le personnel. Le nombre d’enlèvements à Kaboul, qui visent notamment les étrangers, a fortement augmenté ces derniers mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Le meurtre d’un livreur noir enflamme Memphis

Le pire était à craindre, vendredi soir, à Memphis, dans l’attente d’une vidéo montrant l’agression sauvage de Tyre Nichols par 5 policiers. Noirs, eux aussi. Trois ans après l’affaire George Floyd et les manifestations Black Lives Matter, la réforme de la police reste au point mort outre-Atlantique.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs