Accueil Opinions

JO: «On ne lutterait pas efficacement contre le dopage en mettant les gens en prison»

Gilles Goetghebuer, rédacteur en chef du magazine « Sport et Vie », n’est pas convaincu qu’il faille alourdir les peines contre les athlètes dopés : parce que l’effet dissuasif est très discutable et parce qu’il y a trop de cas « limites ».

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

Le Chinois Sun Yang et la Russe Yuliya Efimova, médaillés en natation à Rio, sont empêtrés dans d’anciennes affaires de dopage. Fallait-il les interdire de J.O. ? Gilles Goetghebuer, rédacteur en chef du magazine Sport et Vie met en garde contre des sanctions par trop drastiques.

En matière de lutte contre le dopage, certains plaident pour des sanctions alourdies, « vraiment dissuasives ». Qu’en pensez-vous ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs