Accueil Économie

Quel cadre légal?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Utiliser des animaux OGM pour produire des médicaments est autorisé en Europe. Une société néerlandaise, Pharming, a même obtenu en 2010 une autorisation de l’Agence européenne du médicament (EMA) pour mettre sur le marché une protéine obtenue à base de lait de… lapine transgénique. Des recommandations européennes encadrent ce type de pratique dont les principes généraux sont : une traçabilité parfaite de tout ce qui est produit, aucune souffrance animale, confinement total des animaux OGM de sorte à ce qu’il n’y ait aucun croisement possible avec d’autres animaux et contrôle strict de tout ce qui rentre et sort de la ferme médicament afin d’éviter que des produits (viande, lait) ne puissent rentrer dans la chaîne alimentaire. Bertrand Merot dit ne pas craindre des réactions négatives. «  Ce qui effrayait les gens dans les cultures OGM, c’est le risque de dissémination via le pollen. Ici, on évoluera dans un environnement confiné qui répondra aux normes d’une usine pharmaceutique avec tous les contrôles que cela implique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs