Accueil Culture

Le combat de Jean Louvet n’est pas achevé

L’auteur dramatique loiviérois aura milité jusqu’au bout pour la consolidation d’une identité wallonne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

En mars dernier, Jean Louvet venait de passer le cap des 80 ans et gardait bon pied bon œil. Chapeau vissé sur la tête, cheveux en bataille, l’auteur dramatique avait fait un sort au plat de poisson servi par l’équipe de Mons 2015 : la capitale européenne de la culture et le festival Via s’apprêtaient à rendre hommage à l’auteur dramatique louviérois à travers un spectacle original baptisé « Amnésia ».

Louvet s’inquiétait un peu du résultat de ce « kaléidoscope d’univers qui s’entrechoquent » selon l’expression de Jean-Michel Van den Eeyden, le directeur artistique du Théâtre de l’Ancre de Charleroi, lui aussi embarqué dans une aventure qui devait évoquer les réalités de la Wallonie. Mais il faisait confiance à la jeune génération en plein travail sur ses textes : « C’est bien que des jeunes construisent aujourd’hui des spectacles sur l’identité wallonne. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs