Accueil Monde

Au Cambodge, Pokémon Go suscite la colère des survivants des Khmers rouges

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Chasser des Pokémons dans une ancienne prison des Khmers rouges au Cambodge, où sont morts des milliers de prisonniers dans les années 1970... Le choix de ce lieu dans le jeu Pokémon Go suscite la colère dans le pays.

L’application mobile, qui permet de capturer et d’entraîner ces petits personnages et de combattre des créatures virtuelles en se déplaçant dans le monde réel, est disponible depuis samedi au Cambodge.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs