Accueil La Une Économie

Les Chinois à la conquête du football mondial

Sous l’impulsion du gouvernement central, la Chine est partie à la conquête du football. Son réel objectif : l’organisation de la Coupe du monde 2026.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Il y a eu le départ de la star italienne Graziano Pellè vers la Chinese Super League (avec un salaire annuel de 15 millions d’euros). Puis le rachat du club anglais de West Bromwich Albion (division 1) par un groupe d’investissement chinois, annoncé vendredi dernier. Le même jour, Silvio Berlusconi déclarait avoir accepté de vendre pour 740 millions d’euros son club de l’AC Milan à un groupe d’investisseurs… chinois. S’ajoutent à la liste de grands clubs comme Manchester City ou l’Atletico Madrid, déjà partiellement dans des mains chinoises. Sans oublier l’autre géant milanais du ballon rond, l’Inter, qui passera à 100 % sous pavillon chinois en octobre (voir infographie).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs