Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2016: l’attaque d’un bus aux JO était un «acte de vandalisme»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’attaque d’un bus de journalistes aux jeux Olympiques de Rio de Janeiro mardi soir était «  un acte de vandalisme » impliquant des jets de pierres et non une arme à feu, a indiqué le directeur de la sécurité du Comité d’organisation Rio-2016.

La police et les organisateurs des JO ont écarté l’hypothèse d’une attaque à l’arme à feu évoquée par des passagers de ce bus, qui assurait la liaison entre la zone olympique de Deodoro (nord) et le centre de presse du Parc olympique (ouest).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs