Accueil Monde

Israël prend pour cible les internationaux à Gaza

Le conflit israélo-palestinien n’est plus la priorité : Tel-Aviv en profite pour isoler encore davantage le territoire aux mains du Hamas.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’ONU se déclare « très inquiète » après l’arrestation de l’un de ses employés de Gaza, accusé par le Shabak (la Sûreté générale israélienne) « d’avoir aidé le Hamas » (Le Soir de mercredi). En effet, à en croire ce service, Wahid Abed Allah Borsh (38 ans), un ingénieur employé par le Programme de développement de l’ONU (Pnud), aurait été recruté par l’organisation islamiste pour renforcer ses installations militaires. Il aurait notamment fait déverser des tonnes de gravats dans une base maritime utilisée par les commandos de marine du Hamas, afin de la renforcer.

L’arrestation de Borsh a été annoncée quelques jours à peine après celle de Mohamad Halabi, le directeur des opérations de l’ONG internationale World Vision, que Jérusalem présente comme une « taupe » de l’organisation islamiste, chargée de détourner l’argent des généreux donateurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Denis Jean-pierre , jeudi 11 août 2016, 10:26

    Rien d'étonnant, Israël est un enfant gâté à qui la Communauté internationale n'ose rien dire. Elle est juste "préoccupée" et passe son temps à l'être. Si l'on se gargarise "d'état de droit" il faudrait peut-être faire respecter, en premier lieu, le droit international. Vu le nombre de personnes inquiétées par Israël, soit ce pays est parano, soit il a vraiment quelque chose à se reprocher(en 1er lieu la colonisation qui est la cause de tous ses problèmes)

  • Posté par Kupferman Alain, jeudi 11 août 2016, 9:26

    Si les accusations sont fondées, ne faut-il pas y donner suite ? et feriez-vous rentrer dans votre maison quelqu'un qui vous crache dessus ?

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs