Accueil Sports Tennis

Wimbledon: elle manque de mourir pendant le tournoi à cause d’une bactérie rare, une enquête est ouverte pour empoisonnement

La police a indiqué jeudi qu’elle avait ouvert une enquête sur un possible empoisonnement d’une jeune joueuse britannique pendant le tournoi juniors de Wimbledon début juillet.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Gabriella Taylor, 18 ans, a passé quatre jours en soins intensifs à l’hôpital après avoir abandonné, malade, lors de son quart de finale du tournoi juniors. La jeune joueuse, classée 381e mondiale, souffrait de Leptospirosis, une infection bactérienne rare qui, dans sa forme la plus grave, peut être fatale.

« Ma fille a frôlé la mort », a déclaré Milena Taylor, la mère de la joueuse, au Daily Telegraph. Elle s’est étonné que sa fille, alors qu’elle était en pleine forme et évoluait « dans un environnement parfaitement sain », tombe subitement malade.

« La bactérie est si rare en Grande-Bretagne que nous pensons que ce n’était peut-être pas un accident. Il est possible que quelqu’un ait profité du fait que ses sacs étaient souvent sans surveillance dans les vestiaires pour contaminer ses boissons », a ajouté la mère.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs