Il y a cinquante ans, le Mouvement de libération des femmes

Les revendications ont évolué en 50 ans, pas la volonté d’égalité.
shutterstock_1054240361
d-20200228-GF7GJ8 2020-02-28 20:15:01
L’audience de ce mercredi a attiré à Washington une foule de manifestants, «
pro-life
» ou «
pro-choix
», qui ont donné de la voix.
Le 19 février dernier, des milliers de femmes manifestaient à Buenos Aires pour demander au président Alberto Fernandez la légalisation de l’avortement. Un appel qui a été entendu par le chef de l’Etat...
Pour Sarah Schlitz, députée Ecolo, «
il n’y a donc pas d’obstacle juridique à cette proposition de loi
». © Belga.
«
Filles de 20 ans, travailleuses d’usine et d’ailleurs, mères de famille, femmes âgées redressent la tête et secouent leurs chaînes
» (Front de Libération des Femmes, 1973).
Valerie Van Peel
belgaimage-158325106-full
Si les «
marches pour la vie
» ne rassemblent généralement pas une foule importante, l’opposition du CD&V à l’actuelle proposition de loi, est, elle, très vive.
Pour les signataires, il faut que tout le monde, à tout âge, bénéficie d’une Education à la vie relationnelle, affective et sexuelle (Evras) neutre et complète pour leur permettre de vivre une sexualité responsable. © Thomas Van Ass.
Catherine Fonck (CDH) et Servais Verherstraete (CD&V) ont fait entendre la voix des opposants.
d-20160714-G8YFZA 2016-07-14 19:00:45
10842524-018
d-20190606-3UCE5N 2019-06-06 16:36:40
Michel De Maegd.
Parmi les défenseurs de la dépénalisation de l’avortement, Sophie Rohonyi (Défi) a dénoncé le caractère «
indigne et inacceptable
» des débats, des «
propos caricaturaux et infantilisants
».
d-20160728-G95KNK 2018-05-02 10:05:11
Els Van Hoof (CD&V) s’est lâché en commission de la Justice