Etats-Unis: Biden fait des premiers pas en faveur du droit à l’avortement

07059361
USA
Marta Lempart est une des organisatrices de La grève nationale des femmes, le mouvement qui se bat contre le durcissement du droit à l’IVG.
B9712253545Z.1_20170609095138_000+G2197KDN7.1-0
Servais Verherstraeten, chef de groupe CD&V: «La ligne tracée par l’accord de gouvernement est claire, restons-en là». © Belga.
Les femmes (mais pas que) manifestent à la fois contre la décision et contre la manière dont le gouvernement l’a fait passer.
06993371
Du «Pussy Hat» à «La servante écarlate»
RTX7Z2W0
La question de l’IVG est plutôt mise au frigo.
Sexe
Photo News
Amy Coney Barrett incarne à elle seule le plan de Trump pour verrouiller l’élection.
Joe Biden assiste à la messe dans l’élgise catholique Saint Joseph de Wilmington, tôt, ce dimanche matin.
Ruth Bader Ginsburg était devenue une superstar de la gauche américaine, pour ses combats en faveur du droit des femmes.
Les questions raciales et éthiques divisent profondément la société américaine. Les candidats à la présidence devront capter l’électorat religieux dans toute sa diversité.
«
Boys boys boys
» donne la parole aux hommes, à contre-courant d’une époque plutôt encline à écouter les femmes.
Gisèle Halimi au Salon du livre de Paris en 2009. © Photo News.
La nouvelle loi sur l’avortement ne fait pas l’uninimté, y compris du côté des soignants
: des gynécologues, médecins, sages-femmes estiment que la proposition sur la table va trop loin.
Si le président de la Chambre, Patrick Dewael (Open VLD), ne met pas la loi à l’agenda mercredi ou jeudi, elle sera reportée à la rentrée.
Cieltje Van Achter
d-20170519-3ETELM 2017-05-19 11:09:29