Accueil La Une Monde

France: Jacqueline Sauvage, devenue le symbole des violences conjugales, reste en prison

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La demande de libération conditionnelle d’une Française condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent a été rejetée vendredi, douchant les espoirs de ses proches après la grâce partielle accordée par le président François Hollande.

Jacqueline Sauvage, 68 ans, avait tué en 2012 de trois coups de fusil dans le dos son mari qui lui avait fait subir pendant 47 ans des violences, notamment sexuelles, dont ses quatre enfants avaient également été victimes. Elle avait été reconnue coupable, en première instance comme lors d’un procès en appel en décembre 2015. Le tribunal d’application des peines de Melun, en région parisienne, n’a pas suivi les réquisitions favorables du parquet à la remise en liberté de cette femme, devenue en France un symbole des violences conjugales. Le parquet va faire appel, a indiqué la procureure de Melun, Béatrice Angelelli.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs