Accueil Belgique Politique

Du nord au sud, le droit de vote des étrangers divise

A Bruxelles, la proposition du PS pour les élections régionales ne suscite pas l’unanimité. Par le passé, le débat a été explosif, notamment en Flandre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Et si on accordait le droit aux étrangers, européens ou non, habitant depuis 5 ans minimum à la capitale, de voter pour le parlement bruxellois ? C’est l’idée lancée par le chef de groupe régional Philippe Close (PS). C’est, pour lui, un moyen d’accentuer le côté « ville-monde » de Bruxelles. Il estime que le CDH et Défi, ses partenaires de majorité, pourraient le suivre dans sa volonté de déposer une proposition de résolution.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michiels-sudowicz , samedi 13 août 2016, 10:13

    Au fou ! Au secours...!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs