Accueil Belgique Politique

Arrestations préventives: «Un pont trop loin, à chacun son métier»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Autoriser les bourgmestres à arrêter préventivement des personnes soupçonnées de radicalisme mais n’ayant commis aucun délit ? La proposition ne fait pas l’unanimité sur le terrain : les maïeurs que nous avons contactés sont majoritairement contre ( 7 sur 10). Principalement parce que ce pouvoir, insistent-ils, relève avant tout du judiciaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs