Accueil Belgique Politique

Sur les armes à domicile: les autoriser aux policiers, mais sous conditions

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Permettre aux policiers de porter leur arme de service 24 heures sur 24, comme le prévoit désormais le ministre de l’Intérieur ? L’idée est loin d’inquiéter les bourgmestres, mais sous certaines conditions.

Ainsi, Alfred Gadenne est «  assez pour : on avait retiré cette possibilité à cause des suicides – il y en a d’ailleurs eu un, voici très longtemps, à Mouscron. Mais si quelqu’un est en dépression grave, il trouvera le moyen de se suicider en service aussi. Qu’un policier puisse se défendre en rentrant chez lui est important, car il y a quand même des agressions.  »

François Culot est, quant à lui, totalement favorable à une telle mesure. « Il y a une inquiétude chez les agents. Pouvoir garder leur arme de service en dehors de leurs heures de travail est une sécurité supplémentaire alors qu’ils sont clairement devenus de cibles ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs