Accueil Société

Making-of: la nuit la plus longue

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

D’aucuns auront peut-être remarqué une très légère disproportion de ce dernier trajet par rapport au reste du voyage.

Le plan initial, pour tout dire, était de filer via les Carpates jusqu’au bout de la Roumanie afin d’atteindre le point le plus oriental de l’Europe (des 28). Un train à vapeur est toujours en fonction près de la frontière ukrainienne, au départ de Viseu de Sus, et la décrépitude annoncée du réseau combinée à la beauté présumée des paysages promettaient de belles histoires.

Mais en sept jours, en se laissant le temps de prendre les chemins de traverse, c’était un peu optimiste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs