Accueil La Une Monde

Des centaines d’otages de Daesh libérés à Minbej, en Syrie

La défaite du groupe terroriste à Minbej est la pire du groupe face aux Forces démocratiques syriennes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a libéré samedi des centaines de civils qu’il avait emmenés comme boucliers humains en se retirant de son fief de Minbej en Syrie, après avoir été mis en déroute par des combattants soutenus par les Etats-Unis.

Vendredi, les derniers djihadistes se sont retirés de Minbej qui leur servait de carrefour de ravitaillement entre la Turquie et les régions sous leur contrôle en Syrie. La ville a été qualifiée par Washington de «plaque tournante» de l’EI vers l’Europe, où le groupe extrémiste a revendiqué plusieurs attentats meurtriers.

La défaite de l’EI à Minbej est la pire du groupe face aux Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition de combattants arabes et kurdes soutenue pendant les plus de deux mois de bataille par les frappes américaines.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

USA: l’intrusion du ballon chinois était préméditée

Branle-bas de combat au PC souterrain de la défense aérienne nord-américaine, décollage en trombe d’avions de chasse équipés de missiles air-air : l’Amérique de Joe Biden a traité l’intrusion du ballon stratosphérique chinois comme une véritable provocation de Pékin et traité l’incident avec la manière forte, quoique tardive.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs