Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2016: Ebahi mais admiratif, Michael Johnson félicite Wayde van Niekerk

Michael Johnson a sincèrement félicité celui qu’il désigne comme le successeur d’Usain Bolt comme nouvelle star de l’athlétisme mondial.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Michael Johnson n’en revenait pas de la manière dont le Sud-africain Wayde van Niekerk, 24 ans, l’a dépossédé en 43.03 de son record du monde du 400 mètres (43.18) en finale olympique de la discipline dimanche à Rio de Janeiro. «  J’ai assisté à quelque chose d’incroyable  », a-t-il en effet confié à la BBC. «  J’ai pensé : oh mon Dieu, et en plus, il s’était élancé au couloir huit. C’est inimaginable. Jamais personne n’a couru les 200 derniers mètres aussi vite…  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs