Accueil Monde

Daesh revendique un attentat suicide qui a tué 32 rebelles en Syrie

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le groupe djihadiste Daesh a revendiqué un attentat suicide qui a tué au moins 32 rebelles dans le nord-ouest de la Syrie en guerre, près de la frontière avec la Turquie.

Dimanche soir, un kamikaze a fait exploser sa ceinture explosive près d’un bus qui transportait des rebelles se rendant via le passage frontalier d’Atmé en Turquie avant de revenir en Syrie par un autre passage frontalier les menant dans la province d’Alep, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Dans un communiqué sur Twitter et Telegram, Daesh a affirmé que l’un de ses kamikazes avait « fait détonner sa ceinture explosive parmi les rebelles qui se préparaient à aller combattre les djihadistes ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs