Accueil Société

Davantage de succès pour les métiers à uniformes suite aux attentats?

Le nombre de prétendants à des postes de pompiers et de policiers est en augmentation ces derniers mois. Effet de la crise ou des attentats ? Sans doute un peu des deux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

Le nombre de prétendants à des postes de pompiers et de policiers est en augmentation ces derniers mois. Nous nous sommes interrogés sur les raisons d’un tel engouement.

Une augmentation substantielle des candidatures ?

Depuis le début de l’année, 6.312 personnes ont déposé une candidature au poste d’inspecteur à la police Fédérale. « L’an passé, nous avions reçu un total de 11.000 demandes. Cela fait une augmentation substantielle », note Michaël Jonniaux, porte-parole de la police fédérale. En 2015, 800 postes étaient à pourvoir. En 2016, ils seront 1.400. Si les candidats sont un poil plus nombreux cette année, la profession peine encore à se féminiser, seules 26 % sont des femmes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs