Accueil Société

Serge Jaumain: «Le classement de Shanghai doit être pris avec précaution»

Classée entre la 100e et la 150e place l’an dernier grâce au Nobel Englert, l’ULB recule. Mais reste, avec l’UCL, la meilleure université francophone. Des chiffres à prendre avec recul, selon Serge Jaumain, vice-recteur aux Relations internationales de l’université libre-exaministe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

L’ULB a-t-elle perdu de sa superbe en un an?

Ce classement, comme tous les classements, doit être pris avec précaution. L’an dernier, nous avions progressé dans ce classement mais nous n’avions pas communiqué, car le passé a prouvé que ce classement pouvait varier sans que l’université en question ait ou pas du mérite. Les premières places sont trustées par des universités élitistes, aux frais d’inscription énormes et qui pratiquent une sélection majeure. Rien à voir avec des établissements qui s’engagent à former tout le monde. De plus, le classement de Shanghai n’examine que les sciences dites exactes, au détriment des sciences humaines. Il faut plutôt se réjouir que tant d’universités belges se trouvent dans le peloton de tête de ce classement… avec si peu de moyens financiers.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Nicolay Jean-marie , lundi 15 août 2016, 20:30

    Il en a été de même pour l'UCL. "Catholic University of Louvain" et tout file à Leuven sans tenir compte de Louvain-la-Neuve.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs