Accueil Sports

Joao Havelange: les adieux d’un despote éclairé

Le Soir dressait le portrait de Joao Havelange en 1998, alors que celui-ci avait décidé de quitter la Fifa.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Après avoir régné sans partage sur le football international pendant vingt-quatre ans, Joao Havelange a décidé de quitter la présidence de la Fifa. Son dernier geste officiel sera, le 12 juillet prochain au Stade de France, de glisser dans les mains de Jacques Chirac le prestigieux trophée en or massif que le chef de l’Etat sera chargé, selon le protocole, de remettre au capitaine de l’équipe victorieuse. Le dirigeant brésilien aura alors 82 ans et deux mois, selon lui l’âge de se consacrer enfin à l’art d’être grand-père. Car il rappelle volontiers que sa fille, Lucia venait à peine de lui offrir le premier de ses trois petits-enfants quand il fut élu à la tête de la Fifa, le 11 juin 1974, au congrès de Francfort, avec 68 voix contre 52 à l’Anglais Sir Stanley Rous.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs