Accueil La Une Monde

La Grèce «fera tout le nécessaire» pour obtenir de Berlin des réparations de guerre

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, s’est dit déterminé à faire « tout le nécessaire » pour obtenir de l’Allemagne le paiement de réparations pour l’occupation nazie, lors d’une commémoration lundi d’un massacre de civils par les troupes allemandes en 1943, en dépit du refus catégorique de Berlin.

La Grèce « fera tout le nécessaire au niveau diplomatique, et si nécessaire légal », a ajouté le Premier ministre, invoquant le rapport remis fin juillet au Parlement par une commission parlementaire constituée en 2015 pour faire le point sur la question. Ce rapport chiffre à 269,5 milliards d’euros le montant des réparations dues à la Grèce pour l’occupation nazie, sur la base d’un calcul établi en 2014 par la Comptabilité nationale grecque. Le gouvernement grec avait pour sa part fait état mi-2015 d’une somme de 278,7 milliards d’euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Monsieur Alain, mardi 16 août 2016, 18:12

    L'info c'est bien. Un petit article de fonds sur le comment du pourquoi ce serait beaucoup mieux. Avons-nous, nous aussi, droit à ce type de réparations ????

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs