Accueil Monde

La Turquie va libérer 38.000 prisonniers non impliqués dans le putsch raté

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Turquie va libérer 38.000 prisonniers condamnés pour des faits s’étant produits avant le 1er juillet, donc avant le putsch raté de la mi-juillet, a annoncé lundi le ministre de la Justice Bekir Bozdag. Cette décision aurait apparemment été prise pour désengorger les prisons turques.

La mesure de libération anticipée sous contrôle judiciaire « n’est pas une amnistie » et « concerne les crimes commis avant le 1er juillet », mais pas les meurtres, actes de terrorisme ou atteintes à la sécurité de l’État, a annoncé le ministre dans une rafale de 19 messages sur le réseau social Twitter.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs