Accueil Belgique

A Herstal, les fûts de cyanure étaient identifiés

En août 2014, le curateur des établissements Bissot-Witters en faillite fait dresser une liste des produits chimiques à enlever. Le permis d’exploiter autorisait le stock de 10 kg de cyanure. Il y en avait 250 fois plus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Cyanure, 3m3. Acide à 10 %, 5 m3. Bidons d’acide, 200 l. Bacs de chrome, 1 m3. Bidons de teinture : 500 l. Soude caustique : 9 sacs de 50 kg. Bidons de chrome, 100 l. Le 6 août 2014, le curateur des établissements Bissot-Witters, déclaré en faillite le 16 décembre 2012, dépose au Tribunal de commerce de Liège l’inventaire des biens découverts dans l’ancien atelier de galvanisation de la rue Eugène Tilman à Herstal. En plus du petit matériel dont la valeur de revente est estimée à 500 euros, l’expert immobilier, mandaté par le curateur, dresse une liste des «  produits chimiques à faire enlever  ». Au total, «  environ 20 m3  », note-t-il, sans doute sur base des étiquettes apposées sur les récipients car aucun expert en produits chimiques n’est sollicité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs