Accueil Monde

Mali: un mort et des blessés dans des heurts après l’arrestation d’un chroniqueur radio contestaire

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Une personne a été tuée et une dizaine d’autres ont été blessées, dont deux grièvement, mercredi à Bamako dans des heurts entre les forces de l’ordre et des jeunes qui protestaient contre l’arrestation d’un chroniqueur radio contestataire, a-t-on appris de sources médicales. Les heurts ont éclaté dans la matinée devant le tribunal où comparaissait l’animateur Mohamed Youssouf Bathily, dit Ras Bath, arrêté lundi soir, selon des correspondants de l’AFP et des témoins.

La manifestation a rapidement dégénéré, avec des voitures brûlées et des tirs de grenades lacrymogènes par les forces de sécurité, selon les mêmes sources. Le dernier bilan en fin d’après-midi, alors que les manifestants s’étaient dispersés, s’élevait à un mort et onze blessés, dont deux grièvement touchés, selon des sources à l’hôpital Gabriel Touré. Deux véhicules des forces de l’ordre ont été brûlés, selon des sources de sécurité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs