Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2016: Renaud Lavillenie n’est pas le seul à se plaindre du public brésilien

Depuis le début des JO, les supporters brésiliens n’hésitent pas à siffler les adversaires de leurs vedettes nationales, au point de faire réagir de nombreux athlètes étrangers.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 4 min

Les Jeux olympiques de Rio auront laissé un goût amer à Renaud Lavillenie, cet athlète français médaillé d’argent en saut à la perche.

Durant sa prestation en finale de la discipline, les supporters brésiliens l’ont ouvertement hué, alors qu’il luttait pour la victoire contre le Brésilien Thiago Braz da Silva. Pire encore, lors de la cérémonie de remise des médailles, Lavillenie s’est à nouveau senti «  humilié  » par les supporters, qui l’ont sifflé pendant de longues minutes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs