Accueil Culture

Richard Hawley, le génial primate des temps modernes

Le chanteur de Sheffield publie dans quelques jours l’album qui, jusqu’ici, nous a le plus séduit cette année. À l’image de cette rencontre une fois de plus exceptionnelle.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

Richard Hawley est un être rare. L’ancien musicien de Pulp en est à son huitième album et sa musique n’a jamais été aussi belle et émouvante. Nous avons retrouvé le lascar de Sheffield à la terrasse du café Métropole à Bruxelles, pour une heure gorgée de ses grands éclats de rire permanents… Un seigneur, un vrai !

Déjà le huitième album et sans doute le meilleur, comme si vous vous étiez arrivé à un aboutissement…

En quelque sorte, oui. Ce n’est pas plus facile pour autant. Mais oui, je suis arrivé là où je voulais que ce soit dès le départ… Parce que l’obsession, toujours, est de ne pas faire des choses inappropriées, comme un disque de funk merdique par exemple. En vieillissant, votre champ d’action se réduit si vous ne voulez pas vous répéter. J’ai tout fait pour rester ouvert.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs