Accueil Culture

Alain Altinoglu est le nouveau directeur musical de la Monnaie

Après deux essais manqués, Peter de Caluwe annonce l’arrivée du troisième directeur musical de son mandat. Alain Altinoglu réussira-t-il là où Mark Wigglesworth et Ludovic Morlot ont dû jeter l’éponge ? Espérons-le car l’orchestre symphonique de la Monnaie a besoin d’un solide coup de pouce.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Cette fois l’orchestre symphonique de la Monnaie a devant lui un chef doté d’une solide expérience à l’opéra : Werther au MET, Der Fliegende Höllander à Zurich (filmé en DVD par DG), Don Giovanni au Covent Garden de Londres, Manon Lescaut au Bayrische Staatsoper de Munich et une saison qui l’annonce à Vienne (Macbeth), Berlin (Salome), Zurich (Pelléas) et à Paris où il dirige un spectacle Tchaïkovski qui ressuscite le programme de la création conjointe de Iolanta et Casse-Noisette au Bolchoï. Sans parler du Lohengrin de Bayreuth où il a repris la baguette d’Andris Nelsons avec un panache que la retransmission radio, dépouillée des égarements maladifs de la mise en scène de Neuenfels, a révélé avec une acuité assurée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs