Accueil Culture

La saison 2015-2016 à Flagey, rencontres de l’écoute et du regard

Un festival d’ouverture centré sur le cinéma. Une programmation qui établit des passerelles entre les disciplines. Un havre pour les festivals, de jazz, de piano ou de cinéma…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le mélange du son et de l’image appartient à la génétique même du bâtiment de Flagey, d’abord conçu pour abriter des studios de radio et ensuite de télévision. Le processus s’est encore renforcé par la présence de la Cinematek dans les lieux. Comment s’étonner alors que la programmation prenne délibérément l’allure d’un mélange de l’œil et de l’écoute qui a peu d’équivalent en Europe. C’est en tout cas l’objectif fondamental de son directeur général Gille Ledure : « Nous sommes là pour jeter des passerelles entre les disciplines artistiques mais aussi pour communiquer avec les gens c’est-à-dire interroger la vie de tous les jours dans ses rapports avec le caractère plus exceptionnel des choses que nous montrons ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs