Accueil

JO 2016: vingt ans que le sport belge attendait ça

Avec six médailles et 13 autres places de « finalistes », le bilan belge des Jeux de Rio est le meilleur de l’après-guerre. Il étonne par sa qualité et sa diversité. Il faut maintenant assurer la continuité en vue de Tokyo 2020.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 4 min

Depuis 1996, c’était devenu le modèle à suivre. Les Jeux d’Atlanta avec ces six médailles belges, dont deux d’or, et une 31e place au tableau d’honneur, faisaient figure de référence. C’était l’objectif à atteindre, une sorte de fantasme qui restait malheureusement en l’état au gré du glissement, olympiade après olympiade, vers les profondeurs du tableau des médailles qui avait atteint son paroxysme il y a quatre ans, à Londres, avec une modeste 60e place au final.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs