Accueil

Le manchot royal qui se rêvait brigadier

Un manchot gradé, est-ce bien sérieux? Visiblement, en Ecosse, très.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 1 min

Ne l’appelez pas autrement que Sir, il pourrait prendre la mouche. Et pour cause : Nils Olav n’est pas un manchot comme les autres. L’animal, résidant au zoo d’Edimbourg en Écosse, est la mascotte de la Garde royale norvégienne. Une mascotte de haut rang puisqu’en plus de son anoblissement, Nils Olav a été promu brigadier ce lundi. Un grade qui vient s’ajouter à ceux de sergent-major et colonel, obtenus respectivement en 1993 et 2005. C’est lors d’une cérémonie liée au Royal Edinburgh Military Tattoo – un festival de fanfares militaires – qu’on lui a remis son nouveau grade, sous l’œil de 50 soldats norvégiens. Qu’il a ensuite, comme le veut la coutume, passés en revue. Un manchot gradé, est-ce bien sérieux ? Très, si l’on en croit le producteur du festival qui voit en l’animal « un exemple des bonnes relations entre la Norvège et l’Écosse ». Si le cliché est cocasse, les titres de Nils Olav en feraient rêver plus d’un. Tous bipèdes confondus.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Courtois Roland, mardi 23 août 2016, 8:30

    En plus' un manchot royal. Sans doute originaire de Géorgie du Sud.

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs