Accueil Belgique

Crise des migrants: les CPAS reçus par Théo Francken ce vendredi

Les Centres publics d’action sociale veulent des éclaircissements sur le rôle qu’ils doivent jouer dans l’accueil des demandeurs d’asile et sur les moyens dont ils disposeront pour agir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les centres publics d’action sociale (CPAS) des 562 communes du pays ont acquis une conviction : ils seront en première ligne pour faire face à la crise de l’accueil des demandeurs d’asile en Belgique. Doublement, même : pour répondre à l’urgence (offrir un toit par exemple) puis pour accompagner ceux qui obtiendront le droit de séjourner chez nous pour une longue durée.

Les fédérations de CPAS sont demandeuses d’informations. Celles-ci sont restées très parcellaires jusqu’à présent. Qu’attend-on précisément des centres publics communaux ? De quels moyens complémentaires pourront-ils bénéficier pour faire face à l’afflux prévisible des candidats à l’asile ? Une réunion est prévue ce vendredi au cabinet de Théo Francken (N-VA), le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs