Accueil Culture Scènes

Les Solidarités restent une Fête

La Fête des Solidarités change de nom pour s’appeler dorénavant Les Solidarités. Mais le principe reste le même, avec Souchon-Voulzy et Louise Attaque en têtes d’affiche.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Les vacances touchent à leur fin. Tout comme la saison des festivals d’été. Il en reste deux, ce week-end, pour (quasi) clôturer ces divertissements en beauté : Les Solidarités à Namur et Fiesta City à Verviers. Les deux programment stars et jeunes artistes. Le premier a pour lui un engagement citoyen, avec débats, films et même une pièce de théâtre. Le second est gratuit, avec notamment Hooverphonic, les Innocents et Canned Heat.

Il fera beau ce week-end. On attend donc beaucoup de monde. L’an dernier, à la Citadelle de Namur, 36.000 personnes en deux jours ont vécu l’événement. Et il en ira sans doute de même cette année – malgré ou grâce aux mesures de sécurité supplémentaires qui seront prises – avec une affiche qui compte beaucoup sur le pouvoir attractif du concert d’Alain Souchon et Laurent Voulzy.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

«Dressing room»: un spectacle où le viol se dénude

Étonnant «  Dressing Room » que cette pièce de François Emmanuel où l’on enfile les fringues en même temps que l’on déshabille la vérité. Marie Bos y est bluffante en reine de cœur bernée par des hommes au sourire de Joker dans une partie de strip-poker où les carrés virent à la curée.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs